CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
✘ Contexte
Administratrice
Vampire
Messages : 48
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 24
Localisation : Planté dans ta jugulaire !
avatar
Candy McLawrence
Jeu 13 Fév - 6:44

Il était une fois ...

La vie a Glasgow


Tout commença en 2050, des chercheurs mirent au point une arme bactériologique, un virus transmissible par contact direct ( morsure, sang ou ingestion -eau- ).
Jusque là tout se passait pour le mieux, jusqu'au jour où il fût dérobé, et redistribué à travers les différentes puissances militaires mondiales.

Ceci créant d'innombrables conflits et de guerres, le virus dans un premier temps tuait son hôte. Mais comme tout virus qui se respecte, il muta. Ne les tuant plus, ils les faisait muter.

Redessinant leurs ADN, il les changeait en créatures que l'on pourrait comparer à des vampires,des lycans ou encore des hybrides...

Après cette mutation du virus, les mutants déchaînés par des instincts renforcés, s'attaquèrent au reste du monde encore sain.

Lorsqu'une personne était infectée par contact avec un "mutant" (morsure, contact avec le sang, etc.), celle ci mourrait dans 70% des cas, ou mutait à son tour dans 30% des cas...

Cependant merveille de la nature et abomination, plus les générations passaient plus le taux de décès par infection baissait, permettant alors aux créatures de se reproduire en "créant" d'autres membres de leur race.

Cependant, l'accouplement de ces derniers reste toujours un mystère. Comme s'ils étaient devenus totalement stériles après leur mutation.

Aujourd'hui, le virus a décimé près de 50% de la population mondiale, transformant l'ADN des autres.


Nous sommes en 2514, soit 500 ans après notre ère actuelle.

La déclaration de guerre mondiale a été déclaré depuis bien des années déjà, non pas entre les pays, mais entre les races.
Les vampires, les lycanthropes, les hybrides, les anges, les hommes et les démons s'entre déchirent, se partageant le monde tel un vulgaire morceau de viande.

Mais à travers ce chaos, une lueur d'espoir persiste. C'est à Glasgow, une ville du nord de l'Angleterre, entourée de campagnes et bordée d'un fleuve, River Clyde, qu'une paix fut instaurée.

Un mur de séparation fût bâti à la frontière entre le nord et le sud de la grande île, assurant leur protection terrestre. La protection maritime se faisait également par les forces de l'ordre mise en place sur place, assurant la sécurité de la zone.


Cependant, cette isolation ne signifiait aucunement le dépérissement de ses habitants, en effet après la déclaration de la guerre mondiale, le Nord de l'Angleterre était déjà indépendant, cultivant les champs, produisant du "hors sol" également, et élevant le bétail, il pouvait nourrir ses habitant sans problème.
Ayant choisit des énergies renouvelables telle que les éoliennes, l'énergie solaire et fluviale, il produisait ainsi sa propre électricité.

Toute une économie s'était donc mise en place de par ce système "vert".

Un conseil, prenant les grandes décisions, un corps militaire assurant la protection de la zone et maintenant la paix à l'intérieure de celle -ci, un corps étudiant et professoral afin de perdurer les connaissances, une section scientifique travaillant sur le virus, et les d'autres expériences assurant la santé et le niveau de vie des habitants.

C'est ainsi que perdurait un havre de paix dans le monde dévoré par la guerre.

Encore aujourd'hui bien des individus, luttant pour la paix, arrivent des 4 coins du monde espérant la trouver à Glasgow.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Aslinn CampbellCandy McLawrence — Merci à toi d'avoir créé un aussi beau forum franchement bravo pour ton superbe travail !